Menu
03 59 28 02 96
03 59 28 02 96
1 bis rue Henri Ghesquière
59170 Croix
arret-du-tabac
Bienvenue au cabinet de
Clémence Desquene
PSYCHOLOGUE
Voir vidéo
Contactez le cabinet 03 59 28 02 96
“Bienvenue au cabinet remerciez vous Mme DESQUENE CLEMENCE PSYCHOLOGUE...”
Horaires Accueil téléphonique
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Bienvenue au cabinet de
Clémence Desquene
PSYCHOLOGUE
1 bis rue Henri Ghesquière
59170 Croix
Du lundi au vendredi
de 9h à 19h

Vous appréciez, partagez !
Clémence Desquene Télèphone03 59 28 02 96
Adresse1 bis rue Henri Ghesquière
59170 Croix

Avis client

 


Merciiiiiii

Le 05/03/2018

Super , formidable , incroyable agréable , à l'écoute !!! Merci Mlle Desquene

super

Le 05/03/2018

Trés bon contact, Mlle DESQUENE a tout de suite compris l'importance pour moi de la cigarette et m'a accompagné dans ma decision! Aujourd'hui je suis ravie d'avoir arreté de fumer.
Merci pour vos astuces!

Belle personne

Le 05/03/2018

Merci pour votre soutien

A l'écoute

Le 05/03/2018

Merci !

satisfait

Le 05/03/2018

satisfait
Contact
03 59 28 02 96
CONTACTEZ LE CABINET
Les thérapies brèves ne se substituent en aucun cas à un traitement médical.

Code de déontologie des psychologues
Psychothérapie et Hypnothérapie personnalisée
60 € Séances d'environ 1h
Problèmatiques diverses
Programme Arrêt Tabac
150 € "Testing" + 1 séance principale (1h30)
&
1 séance de renforcement au besoin (1h)
Hypnose Spirituelle
+ d'informations sur demande
Avis client
 5.0/5 Note basée sur 5 évaluation(s) Voir les avis
Moyens de paiement
Paiement par Chèque Paiement Espèce
LE SAVIEZ-VOUS ?
Renseignez-vous auprès de votre mutuelle qui peut prendre en charge tout ou partie de vos séances. Le psychologue a une obligation de moyens et pas de résultats. Paiement par Chèque ou espèces. Tarif des consultations à domicile sur demande. Notez que les rendez-vous non annulés au moins 24h à l’avance seront facturés. Merci de votre compréhension. Une certaine souplesse peut être appliquée pour des raisons valables et si la répétition n’est pas abusive. Dans le cas contraire, réorientation vers un confrère peut être envisagée.